A la rencontre de #1 : Clémence, de Louve

Louve, c’est le joli projet de Clémence, qui a vu le jour sur la toile début 2016. Louve, c’est un e-shop qui réunit une communauté (une meute !) de professionnels et d’amateurs de tous horizons, autour de la création, de l’artisanat et de l’entrepreneuriat made in France, avec l’envie d’échanger et de partager. Et chez Louve, c’est nous (vous, toi, moi !), qui choisissons les créateurs référencés sur le site. Des sessions de votes en ligne sont mis en place régulièrement pour nous permettre de sélectionner les créations qui nous ressemblent, pour pouvoir les retrouver ensuite directement sur la boutique en ligne.

 

l'histoire

Louve est le résultat de mon expérience de consommatrice. Depuis toujours, je suis amatrice de fait-main et de petites marques françaises pour gâter mes proches ou me faire plaisir. Cliente régulière chez A Little Market, j’en avais marre de perdre de plus en plus de temps à chercher la perle rare parmi des dizaines de milliers de boutiques plus ou moins qualitatives et des revendeurs d’articles produits de façon industrielle en Asie ! A contrario, je n’avais pas le budget pour me faire plaisir chez des e-concept stores très pointus, aux univers souvent très marqués, qui ne correspondaient pas tout le temps à mes goûts, ma personnalité ou celle des copines que je voulais gâter.
J’ai donc commencé à imaginer une nouvelle solution qui permettrait à la consommatrice que je suis de me faire plaisir sur une plateforme de qualité, tout en valorisant la créativité et le savoir-faire des talents français. C’est comme ça que Louve est née !

 

concurrence

Il existe de nombreuses solutions pour que les créateurs français commercialisent leurs créations et se fassent connaître. La volonté de Louve n’est pas d’être le seul outil utilisé par les créateurs que nous référençons, mais plutôt un outil complémentaire à pleins d’autres ! Aujourd’hui, pour se faire connaître et émerger sur Internet, il est nécessaire d’avoir un site propre et d’être référencés sur plusieurs plateformes. Louve Créateurs n’aura jamais le budget ni les moyens d’un Etsy par exemple. Et ce n’est pas grave. Ma volonté avec Louve est de proposer un outil différent, de qualité, et qui a la particularité d’être participatif.
Cela répond au problème que j’avais identifié au commencement de ma démarche entrepreneuriale : même s’ils sont de plus en plus nombreux, il y a une sélection des créateurs qui souhaitent rejoindre la meute parce qu’en laissant rentrer tout le monde, on se retrouve avec une offre ‘fouillis’ globalement peu qualitative, à la A Little Market.
En revanche, ce n’est pas moi qui choisi les créateurs qui rejoignent la marketplace : ce sont les membres de la communauté directement, grâce à des sessions régulières de votes en ligne. Ainsi, les créateurs présents sur la boutique Louve ne sont pas la seule expression de mes goûts personnels (même si évidemment je vote à titre personnel tous les mois !), mais ressemblent avant tout à notre communauté (clients, créateurs déjà référencés, etc.). C’est donc également un très bon moyen pour une petite marque ou un artisan de tester son projet directement et sans ‘filtre’ auprès de la ‘meute’ pour voir si ses créations plaisent. À mon sens, c’est une vraie force du concept Louve Créateurs.

 

freins

La première grosse difficulté a été d’arrêter de travailler (je travaillais en agence de publicité) pour me consacrer entièrement pendant quelques temps à la formalisation et au lancement de Louve Créateurs. Pas facile ! La seconde énorme difficulté a été de récolter les fonds nécessaires à la naissance de Louve. Et depuis, chaque jour comprend son lot de difficultés. Il n’est pas toujours facile de les contourner, ou plutôt de les dépasser.
Mais la recette selon moi est d’avoir comme moi un petit ‘fan club’ personnel (mon mari, ma famille, mes amis…) toujours prêts à me remonter le moral ou à mettre la main à la patte activement pour que les choses avancent. Il faut aussi constamment conserver à l’esprit la motivation première de notre projet. Pourquoi on s’est lancé au tout début. Et puis je pense qu’il faut également se forcer à relativiser. Pas facile tous les jours, mais c’est l’une des clés qui permet d’avancer.

 

conseils

Je ne vais pas être très originale, mais je dirais :
– Un entourage prêt à te soutenir dans l’aventure entrepreneuriale
– Un business model solide
– Un optimisme sans faille
– Et une grande capacité à rebondir

 

visibilité

Je ne sais pas si la visibilité de Louve est importante, en tout cas, je suis toujours aussi surprise et ravie quand je rencontre des gens qui me disent « Ah mais oui ! Louve Créateurs je connais ! » ou bien « Je vous suis sur Facebook ! ». C’est toujours une grande joie pour moi !
Ulule a été un bon test pour le concept de Louve. Je le recommande vraiment les yeux fermés. Au-delà de l’argent collecté (essentiel en ce qui me concerne), cela a été une super expérience pour moi même si j’ai souvent été gênée de voir mes proches contribuer à ma collecte. D’autant plus que l’équipe Ulule est top et permet, grâce à ses précieux conseils, au porteur de projet de structurer au mieux sa démarche pour mettre toutes les chances de son côté.

 

financement

Le coût global du projet Louve avait été estimé à environ 12 000 euros. Pour permettre à Louve Créateurs de se lancer et de réunir cette somme, la combinaison gagnante a été une campagne de crowdfunding sur Ulule, couplée à un prêt bancaire.

 

trouver des réponses

Si j’ai bien appris une chose, c’est que, globalement, à la même question il existe souvent 10 ou 20 réponses différentes, en fonction de tes interlocuteurs et des expériences de chacun. Globalement, j’ai vraiment pioché des informations et des astuces à droite et à gauche pendant une bonne année (et je continue encore !). J’ai construit Louve Créateurs progressivement, par paliers et en parallèle, je me suis nourrie de beaucoup de choses (lectures, rencontres pro, ateliers, conférences etc.).
Il est important de partager son projet avec un maximum de monde (organismes, institutions, professionnels, autres entrepreneurs, proches et même tes grands-parents qui peuvent parfois avoir des réflexions très intéressantes même s’ils ne savent pas faire leur shopping sur Internet … si si !).
Mais la grande difficulté, il me semble, est de savoir ensuite trancher dans la masse d’informations et d’avis que tu as pu collecter. Il faut savoir se faire confiance, mais ce n’est pas toujours évident. Néanmoins, certains organismes m’ont beaucoup aidée. Je peux citer par exemple la CCI de Bordeaux (il existe des RDVs gratuits pour les créateurs d’entreprise avec des professionnels de différents corps de métier comme par exemple des comptables ou des avocats, qui ont été super utiles pour moi) ou encore FidAquitaine, qui te permet de rencontrer un ‘parrain’, un entrepreneur expérimenté qui va challenger ton projet et ton business plan.  C’est extrêmement précieux !

 

1528507_947914408565510_9094535082049668887_n

 

Je vous invite à aller vous balader sur la boutique de Louve, de découvrir tous les jolis créateurs de la meute, et d’entrer dans l’aventure vous aussi en participant aux prochaines sessions de vote !

 

Un grand merci à Clémence, pour avoir été l’une des premières à participer à cette nouvelle rubrique qui donne la parole aux personnes porteuses d’un projet, afin d’en révéler les dessous de l’aventure. J’espère que ces interviews répondront petit à petit aux questions de celles et ceux qui aimeraient également se lancer, ou qui sont simplement curieux.ses et qui souhaitent découvrir les coulisses de l’entreprenariat. N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions précises, ou si vous êtes porteurs de projet et que vous voulez partager votre expérience !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s